Stéphane Couturier

Né en 1957, vit et travaille à Paris.

Pour chaque vidéo, le protocole vise à garder une certaine frontalité par rapport au sujet représenté, ainsi dénué d’effet. L’image densifiée devient un tableau vivant dans lequel les flux de la ville vont et viennent au gré de la vie urbaine.

Par ailleurs, la vidéo est en boucle et n’est donc pas conçue sous forme de progression dramatique, elle se donne à voir comme une globalité dans une sorte de hors temps  qui  étire, malaxe, condense ce temps.

Il est ainsi clairement montré que la réalité n’est plus faite de choses séparées, de formes géométriques fixes, mais est devenue quelque chose de fluide, dans un changement et une transformation continues.