VIDEO GUIDE Marseilles – IIème partie

Dans le cadre du cycle « VIDEO GUIDE – Marseilles » – diffusions sur l’écran Caszuidas à Amsterdam, Hollande – Videospread présente à partir du mois de septembre 2008 et jusqu’en mai 2009, le programme « Body Snatchers » de l’association Vidéochroniques*.

 

Body Snatchers
Vidéochroniques a le plaisir de présenter  le programme « Body Snatchers », une sélection de vidéos d’artistes qui regroupe les travaux de Constantin Alexandrakis, Emmanuelle Bentz, Damien Berthier, Julia Boix-Vives, Michaël Cros, Lydie Jean-dit-Pannel et Frédéric Vaësen.

Les œuvres qui le composent se fondent toutes sur la pratique de la performance, et la représentation du corps qui l’accomplit. Pour autant, elles n’ont jamais la vocation ni l’apparente objectivité d’un document. Elles ne constatent rien, mais font quelque chose, sont en elles-mêmes des actes. C’est en ce sens qu’elles sont performatives. Le support, l’instrument, une fois ses qualités révélées, à n’importe quel endroit de sa manipulation (de la prise de vue au montage), n’est plus cantonné au seul fait de capter et de restituer, il participe alors pleinement de la performance. Le corps de l’artiste se confond désormais avec le corps de la vidéo.

Cette approche à priori réflexive, mais nourrie d’une inventivité simple et intuitive, si peu maîtrisée, confère paradoxalement aux réalisations une sorte de magie, un caractère extraordinaire, pour le moins éloignés de l’austérité formelle qui résulte souvent d’une telle démarche. Contrairement à d’autres médiums en effet, la vidéo résiste à sa réflexion. Le miroir est convexe, ou concave, ou pire encore. L’image est assumée en tant que telle, infidèle, projection fantaisiste, fantasme, ou bien encore fiction émancipée du récit.
Commissaire : Edouard Monnet