Virginie Yassef

Née en 1970 à Grasse. Vit et travaille à Paris.

Quand les fantômes s’enfoncent dans la vraie neige, 2005
Vidéo, 60’

Les vidéos, photographies, sculptures ou installations de Virginie Yassef soulignent la poésie et parfois le caractère surnaturel d’un quotidien lisse à l’apparente banalité. Quand les fantômes s’enfoncent dans la vraie neige se compose de trois écrans disséminés dans l’espace, qui diffusent des successions de phrases. Celles-ci sont des description directes et simples de scènes issues de divers films burlesques. L’artiste dresse ainsi un inventaire de situations oscillant entre le comique de l’absurde, humour noir et violence cynique. Leur lecture déclenche chez le spectateur une foule d’images mentales et le renvoie à sa propre mémoire cinématographique. La traduction textuelle de gags purement visuels conduit ainsi à la reconstruction d’une image : celle que l’on peut se forger soi-même à partir de ces « indications » distillées d’une manière froide respectant le noir et blanc et le silence des films muets. Ces scènes, en perdant toute origine, trouvent une nouvelle destination et semblent « sortir » des murs comme autant de consignes anonymes dont l’effet hypnotique tend à influencer le spectateur.